La naturopathie

Je parle tout le temps de naturopathie car c’est la formation que je suis en train de suivre, le métier que je souhaite exercer. Mais c’est encore mal connu, et plusieurs fois ces dernières semaines on m’a fait la réflexion : « Ah, tu apprends à soigner par les plantes ! ». C’est différent et un peu plus vaste que ça, alors voici un tour d’horizon de ce qu’est la naturopathie !

Un peu d’étymologie (oui il en faut un peu !)

Le terme « naturopathie » vient de l’anglais « nature’s path » soit « le chemin de la nature ». On comprend donc que ça va laisser une grosse place à la vie en général, qu’on va aller dans le sens de la nature. C’est un terme qui existe depuis le tout début du 20ème siècle aux Etats-Unis.

Donc, c’est quoi ?

Rapidement, un naturopathe va accompagner un individu pour préserver ou optimiser sa santé globale. Les principales actions seront d’adapter l’alimentation et l’hygiène de vie (activité physique et gestion du stress). Ensuite, on complète cette première base par des moyens naturels qui peuvent être variés : aide par les plantes (phytothérapie, aromathérapie), stimulation de la respiration et des poumons (pneumologie), utilisation des rayons solaires (actinologie), de l’eau (par voies interne ou externe, c’est l’hydrologie)… En gros, on aide le corps à retrouver de l’énergie par divers moyens naturels, en donnant ce qui lui manque et enlevant ce qui l’agresse et le surcharge, afin qu’il soit capable de se guérir ou de mieux lutter par lui même face à la maladie, la pollution, le stress etc.

Tout en essayant de ne pas oublier une des plus grandes règles de la naturopathie, énoncée par le médecin grec Hippocrate : « D’abord, ne pas nuire. »

J’insiste, la naturopathie contient vraiment une notion d’accompagnement. Un(e) naturopathe travaille main dans la main avec les personnes qui viennent le/la consulter. On va éduquer à la santé les personnes qui viennent nous voir. L’important est qu’elles comprennent comment s’installe un problème de santé, et ce qui sous tend les conseils donnés, afin de les appliquer sur le long terme. C’est un dialogue, un échange. Les consultant-es seront alors plus à même d’opérer les changements requis dans leur hygiène de vie. Ces changements seront mis en place avec elleux, et normalement adaptés à leur vie, leur santé, leurs capacités d’application.

Et oui, car contrairement au système de santé actuel, les consultant(e)s doivent bosser aussi ! Un problème de santé, une fatigue générale, s’installent le plus souvent en plusieurs semaines/mois/voire années. Ce serait illusoire de croire qu’on peut alors les régler en quelques jours. Un-e bon-ne naturopathe ne vous donnera jamais seulement un comprimé de plantes pour régler tout ça par miracle ! Des compléments et extraits de plantes peuvent être conseillés, mais toujours avec comme base un réglage alimentaire et de l’activité physique… c’est ce qu’on peut appeler un plan d’hygiène de vie. On raisonne alors en terme de moyen ou long terme. Et c’est à vous de mettre en place les conseils une fois sorti-es de la consultation !

La naturo, ce n’est pas…

… soigner par les plantes. Je crois qu’à ce stade de l’article, vous l’avez compris ! On pourra s’aider d’extraits de plantes (pour stimuler la circulation par exemple), mais si on vous conseille une liste de compléments naturels sans autre forme de conseils, changez de naturopathe ! C’est de la médecine verte dans ce cas, pas de la naturopathie.

… de la médecine moderne. Les médecins et les naturopathes n’exercent pas le même métier ! Les naturopathes sont dans la prévention. Ils vont prendre l’individu dans sa globalité : si vous venez pour un problème spécifique, nous allons retracer ensemble votre histoire, les événements ou problèmes de santé que vous avez eu au cours de votre vie. Pour un problème de genou, on ne va pas directement soigner le genou, mais chercher la cause qui a permit au problème de s’installer, et ré-équilibrer le corps pour ne pas que ça empire, voire pour que le corps se débarrasse des toxines qui l’encrassent et provoquent ces douleurs au genou. Il se peut alors qu’on se concentre plus sur vos intestins que sur votre genou ! En médecine conventionnelle, les rendez vous sont beaucoup plus courts (disons environ 15 minutes, contre 1h30 en moyenne pour un premier rendez vous en naturopathie), et on se concentre sur le symptôme en lui même. Ce qui peut être bénéfique également, mais si on se concentre sur le symptôme et non sa cause, le symptôme  a de fortes chances de réapparaître. L’idéal serait d’allier les deux, médecine et naturopathie !

… de l’urgence. J’ai commencé à amener cette idée avec le précédent paragraphe. Une grosse douleur ? La médecine conventionnelle sera plus adaptée. Une fracture, une attaque cardiaque, une maladie chronique longue nécessitant un lourd traitement… N’allez pas voir en premier lieu un naturopathe ! Par contre, une fois sorti des urgences, c’est une bonne idée. On pourra travailler à reminéraliser le corps pour une guérison de la fracture plus rapide et stable, à ajuster l’hygiène de vie pour améliorer la santé cardiovasculaire après une attaque, soutenir le corps pour mieux faire face à des traitements longs et lourds…

… magique. Désolée pour mon entourage et mes futurs clients, je ne me transformerai pas en sorcière à la fin de ma formation, et je ne pourrai pas améliorer votre santé d’un coup de baguette magique en eucalyptus saupoudrée d’argile verte et parfumée à l’huile essentielle ! Certaines pathologies mettent des années à s’installer, la résistance d’un corps se fatigue sur la durée. Rééquilibrer le tout est donc un travail de fond ! Et si vous ne l’avez pas encore compris, il va vous falloir bosser aussi de votre côté ! La solution n’est pas non plus toujours toute prête, il va parfois falloir tâtonner, tester… Et si vous n’êtes pas prêts à changer quelques habitudes pour retrouver une meilleure santé, la naturopathie n’est peut être pas le suivi qu’il vous faut.

… tout savoir. Nous ne sommes ni médecins, ni psychologues, ni ostéopathes… La naturopathie est une spécialité à part entière, qui peut avoir toute sa place au sein des différentes prises en charge possible. Cela suppose également de connaître ses limites en tant que thérapeute, et savoir rediriger les consultant-es lorsque nous ne sommes pas équipés pour répondre à leurs demandes ou situations.

pretty-woman-1509956_640

Pourquoi consulter un-e naturopathe ?

Pour une multitude de raisons ! Par exemple :

Pour un meilleur bien-être. Vous vous sentez fatigué-e, stressé-e ou déprimé-e et n’arrivez pas à y remédier ? La gestion du stress fait partie de la base de la naturopathie, on peut donc travailler dessus ensemble, chercher les causes, les meilleures choses à mettre en place dans votre cas pour vous sentir mieux. Pareil si vous vous sentez balloné-e, avez une mauvaise digestion, des remontées acides, crampes d’estomac, maux de ventre…

Pour une meilleure alimentation. Vous souhaitez améliorer votre alimentation ? Ça peut être le cas pour plein de raisons : rechercher un meilleur équilibre alimentaire par exemple dans une pratique sportive ou lors d’une grossesse ; cela peut être une volonté de perdre, prendre ou stabiliser votre poids ; améliorer une digestion difficile ; ou simplement vous sentir en meilleure forme, avec plus d’énergie.

Pour un problème de santé. Si vous suivez déjà un traitement, nous pouvons voir ensemble comment protéger votre foie des effets agressifs d’un traitement lourd par exemple, et ainsi mieux supporter le traitement. En plus de la prise en charge du symptôme par un médecin, il est possible d’aider le corps à améliorer la guérison, ou améliorer le bien-être par une meilleure hygiène de vie.

En prévention. Pour les petits pépins de santé (par exemple les rhumes des foins, les maladies hivernales) mais aussi en cas de prédisposition à certaines pathologies (maladies cardiovasculaires, neurodégénératives, diabète…), il est possible de limiter les risques par la mise en place d’une meilleure hygiène de vie. Attention, la naturopathie ne guérit pas de tout, et n’est pas une assurance à 100 % d’éviter ces maladies. Tout cela dépend de votre terrain, et comme dit plus haut, ce n’est pas un bouton magique. Elle peut cependant réduire l’accumulation de facteurs favorables à l’installation d’une pathologie, ou limiter son évolution.

Il y a encore une longue liste de motifs de consultation. Si vous ressentez le besoin d’un accompagnement, si vous vous sentez perdu-e face à tous les conseils santé que vous pouvez lire à droite et à gauche, alors n’hésitez pas à franchir la porte d’un cabinet de consultation. Beaucoup de naturopathes proposent également des consultations en ligne (même si le bilan de santé sera moins précis, c’est possible), des ateliers de groupe ou en entreprise (sur l’hygiène alimentaire, la gestion du stress, ateliers cuisine etc.). Beaucoup ont également mis en place des techniques complémentaires, n’hésitez pas à consulter différents sites web de praticiens pour vous faire une idée de ce qui pourrait le plus vous plaire (spécialisations en réflexologie, massages, aromathérapie, EFT…).

woman-591576_640

La consultation

La consultation s’effectue normalement en plusieurs temps. Tout d’abord, une grosse partie sera consacrée à l’anamnèse, c’est à dire au bilan de santé. Préparez vous, on va passer au peigne fin votre vie, votre historique de santé, la façon dont fonctionne votre corps mais aussi les événements marquants de votre vie. Le but de tout cela étant d’avoir une vision globale de votre santé. Pourquoi ? Les questions sur votre santé donneront une idée des faiblesses de votre corps. Quand aux évènements (qui peuvent être aussi divers qu’un changement de travail, de relation, un déménagement…), ils peuvent avoir un impact plus fort que ce que l’on pense. Ce n’est pas toujours le cas, mais je peux donner le mien en exemple : il y a quelques années, comme beaucoup de monde, je suis redevenue célibataire après quelques années en couple. Quelques jours après les adieux je me suis réveillée avec des cloques sur tous les doigts, certaines grosses couvrant plusieurs phalanges ! La dermatologue que j’ai vu en urgence m’a appris que j’avais développé une allergie au nickel, et que ça n’était pas rare que ça arrive après une perturbation émotionnelle. J’ai donc réduit le nickel dans mon alimentation pendant presque trois ans, avant que cette allergie s’estompe enfin (car une fois déclarée, elle reste !).
Autre facette, j’ai toujours eu un terrain avec une peau sensible. Aujourd’hui encore, je lutte contre de l’eczéma chronique, et ça ressort lors de stress divers, surcharges alimentaires (je suis plus sensible après les gros repas), en période de fatigue… Je n’ai toujours pas réglé ça et il est possible que je garde ce terrain sensible à vie. Car même si je trouve le moyen de diminuer les crises, il se peut que ça reste le signal d’alarme préféré de mon corps pour me dire de lever le pied, me poser, lâcher prise.

Ensuite, le-la naturopathe établira un plan d’hygiène de vie avec vous, en fonction de vous. Cela comprendra un réglage alimentaire, si nécessaire un réglage de l’activité physique, comment gérer votre stress, voire dans certains cas la mise en place de séances de réflexologie par exemple. Le tout peut être, effectivement, accompagné de compléments à base de plantes, huiles essentielles, vitamines ou minéraux si une carence est envisagée. Ce plan vous sera donné en fin de consultation ou envoyé par mail les jours qui suivent.

Le suivi est également important en naturopathie, en général on parle de long terme ! N’hésitez pas à dialoguer par mail les semaines qui suivent, et/ou à reprendre rendez vous si nécessaire les mois ou l’année suivante.

carrot-juice-1623157_640

Ce qui m’a attirée dans la naturopathie

L’écoute et l’accompagnement sont primordiales en naturopathie. Il m’est arrivé d’avoir un rendez-vous téléphonique avec une naturopathe en fin d’études. L’appel a duré seulement 15 minutes, c’est moi qui ai précisé plein de choses car elle était partie sur ses idées et n’écoutait plus, pour qu’au final elle oublie de m’envoyer le compte rendu, perde mon dossier, que j’aie à la relancer, et à l’appel suivant elle m’a envoyé un bilan fait en dix minutes plein de fautes avec des conseils qui ne me convenaient pas (consommer plus de petits poissons gras alors que je ne mange pas de poisson par exemple). J’ai été très déçue, car pour moi la naturopathie ce n’est pas ça. Contrairement à la plupart du temps en médecine conventionnelle, on prend le temps, on s’intéresse à la personne.

De plus la prise en charge est globale. Un problème de digestion ? On va regarder le reste aussi, par exemple votre état nerveux qui peut causer des désordres digestifs. Un problème de sommeil ? Ne vous inquiétez pas si on vous demande ce que vous mangez ou comment vont vos intestins. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’on se fiche du symptôme, mais ce qui nous intéresse le plus c’est sa cause, le but étant d’éliminer cette cause pour voir les symptômes s’améliorer. Alors on cherche, c’est un travail d’enquête, et pour ça on passe tout en revue ! Et comme on travaille sur des êtres vivants, il n’y a jamais une seule solution à un problème applicable pour tous ! Chaque situation, chaque corps et sa façon de réagir est unique, alors on adapte individuellement les conseils. Cela nécessite une relation de confiance et un bon dialogue naturopathe-consultant-e.

Comme on parle d’accompagnement, c’est aussi un travail fait ensemble. Le/la naturopathe va donner des pistes, mais c’est à vous de les appliquer autant que possible, tester, voir si ça vous convient ou non… chacun devient responsable, acteur-e pour avancer vers une meilleure santé, et c’est là que le rôle d’éducateurs de santé des naturopathes prend tout son sens !

J’espère que ce long article vous a plus et permis de mieux comprendre ce qu’est la naturopathie ! N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires !

Avez vous déjà consulté un-e naturopathe ? Avez vous envie de le faire ?

 

Crédits photos : Pixabay

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s